Les idées reçues concernant la location financière

La location financière – ou location évolutive – permet de financer les équipements et solutions technologiques indispensables à l’activité d’une entreprise, sans passer par l’achat. Cette solution, appelée également leasing, se heurte toutefois à de nombreux préjugés. Info ou intox ? Focus sur les idées reçues au sujet de la location financière.

1. La location financière coûte plus cher que l’achat

Lors d’un achat, certains coûts sont à prendre en compte : paiement des factures et fournisseurs, inscription à l’actif du bilan, suivi des notes de crédit, coût de l’enlèvement des appareils obsolètes, etc.

Les coûts cachés

Souvent oublié, le coût total de possession – Total Cost of Ownership (TCO) – peut être sous-estimé. À l’inverse, dans le cadre d’une location financière, toutes ces opérations sont gérées par la société de leasing. L’entreprise locataire peut ainsi faire des économies sur le TCO et n’a pas la responsabilité d’effectuer ces multiples démarches.

La gestion des dépenses

Par ailleurs, deux types de dépenses principales sont à prendre en compte dans un budget d’entreprise : les OPEX, les dépenses d’exploitation ou de fonctionnement, et les CAPEX, définies comme des dépenses d’investissement.

Les dépenses engendrées dans le cadre d’une location évolutive font partie des OPEX, ces charges pour les entreprises incluses au compte des résultats. De ce fait, les frais de location financière réduisent le montant d’imposition de l’entreprise. Toutefois, l’achat d’un équipement correspond aux CAPEX*, qui impactent le bilan de l’entreprise directement.

*: « si vous êtes soumis à l’IFRS16, la comptabilisation des contrats de location changent : nous avons des solutions, n’hésitez pas à nous consulter»

À lire aussi : « Les solutions pour optimiser son bilan actif / passif »

Une solution avantageuse

De plus, la location financière est une alternative intéressante à un prêt bancaire, car elle évite les coûts d’intérêt chaque mois. Ainsi, la location évolutive permet de :

  • préserver les fonds propres et la trésorerie de l’entreprise ;
  • payer uniquement l’usage du matériel pendant la durée de sa mise à disposition ;
  • réduire les coûts de possession ;
  • conserver la capacité d’endettement et l’indépendance financière de l’entreprise ;
  • étaler la charge financière dans le temps.

À lire aussi : « Pourquoi la crise a-t-elle autant impacté la trésorerie des entreprises ? »

 

2. La location financière ne se limite qu’aux voitures

La location évolutive – plus particulièrement lorsque l’on parle de leasing – est associée la plupart du temps à la location de voitures. Pourtant, la location d’équipements d’entreprise et de solutions technologiques existe depuis plusieurs années déjà.

 

IT, mobile, médicale, manutention- TP, industrie, ...

Au plus fort de la transformation numérique, le leasing s’est élargi à de multiples secteurs d’activité, tels que l’informatique, les terminaux mobiles, le domaine médical ou encore le secteur de la manutention et des travaux publics. Un renouvellement fréquent du matériel est en effet nécessaire dans ces domaines, du fait de l’obsolescence plus ou moins rapide des équipements et de leurs contraintes réglementaires en constante évolution.

 

Economie d'usage

Dans l’informatique, toute entreprise peut louer des ordinateurs de bureau, des ordinateurs portables ou encore des écrans et accessoires. De même, des smartphones et des tablettes peuvent faire l’objet d’une location financière, ainsi que les accessoires associés.

 

Dans le secteur médical, le leasing s’applique de l’imagerie médicale aux appareils de diagnostics. De nombreux équipements, autres que l’automobile, peuvent donc être concernés par la location financière.

 

3.La location financière est uniquement un moyen de financement

Solution complète de gestion financière et opérationnelle

La location est avant tout un véritable moyen de gestion des équipements, intégrant une série de services à haute valeur ajoutée : sourcing, entretien, audit, restitution, reconditionnement, etc.

Par ailleurs, la location financière permet aux entreprises de s’inscrire dans une véritable démarche RSE. Les équipements, toujours entretenus et ajustés en fonction des besoins de l’organisation, sont en effet moins polluants et plus économiques.

Chez Olinn, le matériel est repris, reconditionné et recyclé via des filières spécialisées, pour s’engager dans une démarche responsable et durable.

 

> À lire aussi : Crédit-bail et location financière : quelles sont les différences ?

 

👉 Olinn vous accompagne… pour financer les équipements et les solutions technologiques nécessaires à votre activité professionnelle.

Nos experts construisent avec vous des solutions sur mesure de location évolutive, répondant à vos besoins et à vos contraintes financières et opérationnelles.